Maison Saint Raphaël - Patronage et spiritualité

Notre saint patron

 

SAINT RAPHAËL, ou « médecine de Dieu » est un des sept archanges qui se trouvent en permanence devant le Père Eternel. Sa puissance d’intercession est donc quasiment infinie ce qui explique le culte dont il a été l’objet au cours des siècles. Les bienfaits de sa présence nous sont racontés dans l’Ancien Testament, au livre de Tobie, où nous avons la chance d’entendre un archange parler.

 

Dieu le Père envoya l’archange Raphaël chez Tobie l’Ancien, alors aveugle et appauvri, pour aider son fils, le jeune Tobie, et le protéger au cours d’un voyage périlleux qu’il devait faire dans un pays lointain, en vue de récupérer une somme prêtée par son père à un homme nommé Gabelus.

L’archange ne se fit pas reconnaître et salua Tobie l’Ancien en ces termes : « Que la joie soit toujours avec toi ! » Il s’engagea à ramener son fils sain et sauf et fut pour lui un gardien efficace tout au long du chemin. Il le protégea même d’un poisson monstrueux qui voulut le happer alors qu’ils passaient le long du Tibre. Ayant aidé à maîtriser le poisson, saint Raphaël conseilla à Tobie d’en prélever le cœur, le fiel et le foie qui lui serviraient de remèdes. Poursuivant leur route, il donna à Tobie pour épouse la jeune Sara, fille unique d’un riche parent, en enrayant par sa puissance céleste et la prière des époux la malédiction qui avait fait mourir les sept premiers maris de Sara. De retour chez lui, sur les conseils de l’archange, le jeune Tobie appliqua le fiel du poisson sur les yeux de son père, qui recouvra aussitôt la vue. Quand il voulut prendre congé de ses hôtes, l’archange se dévoila en disant :

 

« Bénissez le Dieu du ciel et rendez-lui gloire devant tout être qui a vie, parce qu’il a exercé envers vous sa miséricorde. Il est bon de tenir caché le secret du roi, mais il est honorable de révéler et de publier les œuvres de Dieu. La prière est bonne avec le jeune, et l’aumône vaut mieux que l’or et les trésors. Car l’aumône délivre de la mort, et c’est elle qui efface les péchés et qui fait trouver la miséricorde et la vie éternelle. (…) Je vais donc vous découvrir la vérité, et je ne veux rien vous cacher. Lorsque tu priais avec larmes et que tu donnais la sépulture aux morts ; lorsque, quittant ton repas, tu cachais les morts dans ta maison pendant le jour, et que tu les mettais en terre pendant la nuit, je présentais ta prière au Seigneur. Et parce que tu étais agréable à Dieu, il a fallu que la tentation t’éprouvât. Maintenant le Seigneur m’a envoyé pour te guérir, et pour délivrer du démon Sara, la femme de ton fils. Je suis l’archange Raphaël, un des sept qui nous tenons en présence du Seigneur. »

« Que la paix soit avec vous ! Ne craignez point. Car lorsque j’étais avec vous, j’y étais par la volonté de Dieu ; bénissez-le donc et chantez ses louanges. (…) Il est donc temps que je retourne vers celui qui m’a envoyé ; mais vous, bénissez Dieu et publiez toutes ses merveilles ! »

De même, dans le Nouveau Testament, saint Raphaël était l’ange envoyé par Dieu pour agiter les eaux de la piscine de Siloé, afin que le premier infirme jeté dans ces eaux soit miraculeusement guéri.

 

Ce n’est pas tant la guérison physique ou mentale que nous demandons à saint Raphaël en lui confiant la création de notre maison ainsi que ses futurs résidents, mais plutôt sa protection céleste tout au long de leur périple terrestre, pour ces êtres faibles aux yeux des hommes, mais puissants aux yeux de Dieu.

© 2018 Fondation Sainte Jeanne de Valois - Sous l'égide de la Fondation pour le Logement Social. Tous droits réservés.
X

Fondation Sainte Jeanne de Valois

Fondation Sainte Jeanne de Valois