Objectifs

La Fondation Sainte-Jeanne de Valois vient en aide aux familles touchées par le handicap de l’un de leurs membres, en apportant réconfort, conseils et le cas échéant une solution d’accueil permanent.

 Elle suit six principes :

Des convictions catholiques 

Il s’agit d’une œuvre de miséricorde et de compassion, où des personnes bien disposées viennent en aide à de plus faibles, selon l’esprit du bon samaritain, et où l’organisation de la vie quotidienne est entièrement tournée vers les services aux résidents sous la protection de la sainte patronne de l’œuvre. Les résidents qui souhaitent mener une vie pieuse y sont encouragés.

Un esprit familial 

La Fondation souhaite garder une taille humaine à ses maisons pour favoriser la vie communautaire selon un esprit de famille. Elle souhaite aussi maintenir un lien étroit avec les familles des résidents, en entretenant un lien régulier avec elles, en les accueillant régulièrement sur place et en visant d’ouvrir de nouvelles maisons dans les différentes régions française pour maintenir une proximité géographique et faciliter le retour des résidents dans leur familles aux périodes de vacances.

 

Une attention portée à chaque résident

L’organisation de la vie commune autour d’activités partagées se combine avec un programme personnel de vie et d’activités individuelles adaptées aux contraintes, aux possibilités et aux aspirations de chaque résident et de sa famille.

Une simplicité de vie

Face aux choix et aux difficultés de la vie quotidienne, les réponses les plus simples et les plus naturelles sont toujours favorisées, plutôt que des réponses techniques excessivement complexes. L’être humain, dans sa richesse personnelle et sa capacité de vie collective, est placé en premier.

Une rigueur de gestion

L’organisation des maisons et leur fonctionnement sont conçus de manière à proposer aux familles les coûts de pension les plus bas, mais sans accepter le moindre compromis sur la qualité ni la sécurité. Les prix de pension pratiqués sont éloquents si on les compare à ceux des établissements publics.

Un enracinement local 

Chaque maison doit s’ouvrir à son environnement et s’y insérer, en nouant des relations mutuellement bénéfiques avec les parties prenantes locales : autorités, collectivités locales, associations, monde médical.  Le développement d’un réseau de bénévoles est systématiquement encouragé en soutien à l’équipe d’encadrement permanente.

 

© 2018 Fondation Sainte Jeanne de Valois - Sous l'égide de la Fondation pour le Logement Social. Tous droits réservés.
X

Fondation Sainte Jeanne de Valois

Fondation Sainte Jeanne de Valois